Peut-on rejeter les eaux usées en bateau ?

Publié le : 03 décembre 20213 mins de lecture

Lorsque vous installez un WC marin sur un navire, vous avez de nombreuses possibilités : le WC peut être installé au-dessus ou en dessous de la ligne de flottaison, avec ou sans réservoir d’eau noire. Il est donc nécessaire de prévoir un raccordement bien spécifique selon votre installation, de l’arrivée d’eau à l’évacuation des eaux usées, en passant par les toilettes et le réservoir d’eau noires.

La réglementation sur les eaux usées

En 30 décembre 2006, l’article L341-13-1 stipule qu’afin d’assurer la santé publique et la protection du milieu aquatique, le rejet des eaux usées en bateau doit respecter certaines règles. Après le 1er janvier 2008, chaque navire de croisière doit être équipé de toilette. Aussi, les zones de mouillage et les équipements légers doivent être équipés de dispositifs de stockage ou de traitement des eaux usées de ces toilettes. Il est interdit de rejeter ces eaux usées dans les ports et à moins de 3 milles. Cependant, si le navire est équipé d’un système de broyage et de désinfection, il peut rejeter des eaux usées à un débit modéré d’au moins 4 nœuds à plus de 3 milles nautiques de la terre.

Comprendre le mécanisme

Pour la réparation régulière du circuit, il est nécessaire de voir les mécanismes. Dans quelques lieux navigables du monde, il est déconseillé, voire interdit de déverser de l’eau noire dans la mer. Il existe donc deux manières de vider les toilettes : soit par une entreprise spécialisée dans les ports, soit en rejetant les eaux noires en mer. Néanmoins, pour le respect de tous, les eaux noires en haute mer à au moins 6 milles des côtes doivent être nettoyées. Plus précisément, lorsque vous tirez la chasse d’eau, l’eau noire pénètre dans le réservoir. Si le robinet de vidange est fermé, les eaux noires seront toujours stockées dans ces réservoirs.

Quelques astuces

Certaines actions simples peuvent empêcher les fuites d’huile. Pour éviter l’oxydation des vannes reliées aux toilettes, elles doivent être ouvertes et fermées une fois par mois. Si vous êtes en haute mer, dans une zone autorisée à rejeter les eaux noires : rincez le réservoir le plus régulièrement possible, ce qui équivaut à ouvrir le robinet, remplir le réservoir d’eau douce et le vidanger par la coque. Chaque année, il est recommandé de sortir le bateau de l’eau et de nettoyer toute la coque. Enfin, le plus important est de purifier tout le circuit des eaux noires avant de quitter le navire.

Plan du site